Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
13 Mar

Le temple taoïste de laojundong.

Published by Sanlaurenzu

Le temple taoïste de laojundong.

Promenade dans les montagnes de nanshan (南山), à la découverte du temple taoïste de laojundong. Perché à flanc de montagne, comme beaucoup de temple taoïste, il domine la ville de chongqing. La montagne est en effet considérée comme un lieu favorable à la contemplation et la méditation et comme le point le plus proche du ciel (profitons ici pour indiquer que dans la tradition chinoise, il existe 5 montagnes sacrées.)

Le taoïsme est l'une des principales religions de Chine. Il compte environ 20 millions d'adeptes. Concernant les temples, ils ne présentent pas de différence majeure d'avec les temples bouddhistes. On peut toutefois relever deux caractéristiques :

- les divinités taoïstes ont toute un visage humain. En effet, ce sont toutes des personnes ayant eut une existence réelle, et à qui a été confèré le statut de dieu suite à leurs actions particulièrement héroïques.

- le taoïsme laisse une très grande place aux superstitions. Ainsi, c'est dans les temples taoïstes que l'on voit des cadenas attachés aux barrières, des bandeaux rouges lancés dans les arbres avec un message écrit dessus, ou encore des pièces de monnaie posées sur la tranche ou devant être lancées dans la gueule d'un animal ou un pot reposant au fond d'une fontaine.

Le texte fondateur du Tao est le Daodejing, le livre de la vertu et de la foi. Le Tao voulant dire "la voie". Ce texte est attribué à Laozi, qui aurait vécu au VI ième siècle avant JC. Son existence reste assez vague, ce qui explique que de nombreuses legendes existe à son sujet. Dans ce livre fondateur, on décrit le Tao comme étant l'essence de toute chose, l'origine de toute existence. Le Tao s'exprime dans la nature, et donc, pour s'harmoniser avec le Tao il faut s'harmoniser avec la nature. Dans la transmission taoïste, l'enseignement sans parole est un élément central. Ceci car le Tao est ineffable, inconnu et inconnaissable dans son fond absolu. Il est mystère et encore mystère... Le Tao se joue aussi du paradoxe du Ying et du Yang.

Outre les concepts de voie et de vertus, le taoïsme introduit deux autres notions fondamentales. Tout d'abord, le "wu-wei", c'est à dire l'absence d'action, et le "Fu", c'est à dire le retour des choses à l'origine. Ce principe du "retour" est le mouvement principal du Tao. C'est le retour aux sources de toutes choses. Les moines donnent deux significations à ce mouvement. Le premier, c est le retour aux origines, aux source de la vie. Ce qui engendre le seconde signification, le retour à la jeunesse, qui englobe de ce fait le concept d'immortalité et de longévité. Il convient aussi ici d'éclairer cette notion de non-action. Ici, le "non-agir" n'est pas le "rien faire". Mais il faut le prendre dans le sens qu'il ne faut pas s'impliquer au-delà de l'action spontanée. C'est à dire qu'aucun calcul ne doit guider une action. Ce n est donc pas ici de l'insouciance ou un "laisser faire", mais d'accomplir le "juste nécessaire" pour vivre en paix et en harmonie, se mettre à l'écoute des rythmes de l'univers, ce qui demande une implication totale et constante.

Le taoisme est une religion polythéiste, dont les divinités peuvent s'apparenter aux saints d'occident. Il y a plusieurs types de divinités.

- les divinités suprêmes dites "les trois pures", dont une, "la véritable céleste de la voie et de la vertu" qui est Laozi divinisé.

- "les huit immortels" qui sont les figures emblématiques et "l'empereur de jade" qui est la plus haute divinité du panthéon taoïste.

- enfin, comme nous l'avons vu plus haut, une multitude de dieux, hiérarchisés, qui sont des personnages historiques divinisés.

Terminons ce rapide survol du taoïsme en précisant que dans la doctrine taoïste le corps tient également une place prépondérante. En effet, il doit fonctionner de concert avec l'esprit. L'intérieur ne peut fonctionner sans l'extérieur. Et de là, le taoïsme est à l'origine de nombreuses pratiques telles que :

- l'acupuncture qui intègre la notion de Ying/Yang avec les "méridiens", règles fondamentales de l'acupuncture.

- le "chi-Kong" qui est l'art de faire circuler l'énergie, "chi".

- le "tai chi chuan" qui est un art martial, et qui symbolise le Tao en mouvement. Il est symbolisé par des mouvements fluides, guidé également par le Ying/Yang. Un mouvement vers le haut sera suivi d'un mouvement vers la droite par exemple.

- le "feng shui" qui est l'art de faire circuler l'énergie dans les habitations.

Nous pouvons désormais laisser le mot de la fin à un autre grand philosophe chinois, Confucius : "celui qui a entendu parler du Tao le matin, peut mourir tranquille le soir".

Le plan de situation.

Le plan de situation.

L'ascension.

L'ascension.

Vue d'ensemble.

Vue d'ensemble.

Gravures dans la roche.

Gravures dans la roche.

Détails des gravures.

Détails des gravures.

Inscriptions sur la montagne.

Inscriptions sur la montagne.

Fresque représentant les dieux taoïstes.

Fresque représentant les dieux taoïstes.

Le temple taoïste de laojundong.
Comment on this post

About this blog

Blog de voyages et de photos, entre Corse et Chine.